La gloire dans le Temple

Ézéchiel 43, 1-5

L’homme me conduisit vers la porte, celle qui fait face à l’orient ; et voici que la gloire du Dieu d’Israël arrivait de l’orient. Le bruit qu’elle faisait ressemblait au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de cette gloire. Cette vision ressemblait à celle que j’avais eue lorsque le Seigneur était venu détruire la ville ; elle ressemblait aussi à la vision que j’avais eue quand j’étais au bord du fleuve Kebar. Alors je tombai face contre terre. La gloire du Seigneur entra dans la Maison par la porte qui fait face à l’orient. L’esprit m’enleva et me transporta dans la cour intérieure : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison.

Écouter le texte biblique

Plein les yeux  !

Lire le livre d’Ézéchiel nous en met toujours plein les yeux. Ses visions sont grandioses, dans la démesure : la gloire de Dieu arrive de l’orient puis entre dans le Temple de Jérusalem. Elle remplit le haut lieu de la rencontre de Dieu avec son peuple. 

Ézéchiel est un prophète de l’exil, loin de Jérusalem, du haut lieu du Temple. Le fleuve Kebar dont il parle se trouve près de Babylone. Il partage cette vision pour redonner espoir au peuple d'Israël. Elle lui donne de percevoir qu’un jour, la gloire de Dieu remplira complètement ce Temple, que cet exil n’a qu’un temps. Les retrouvailles seront pour bientôt. Les paroles d’Ézéchiel se réaliseront, le Temple sera reconstruit. Mais plus tard encore, ces paroles prendront toute leur force avec le Christ. Car c’est en Jésus, dans le Temple de son corps, que la gloire de Dieu se manifestera pleinement*.

Au cours de l’eucharistie, après la préface, nous chantons : « Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. » Ce chant, le Sanctus, au moment où nous allons partager le corps et le sang du Christ, nous met dans la même situation que la vision d’Ézéchiel. La gloire remplissant l’univers se manifeste dans notre assemblée, que notre église soit une grandiose cathédrale ou une petite chapelle. Cet hymne des chérubins nous rappelle la dimension cosmique de notre eucharistie : chaque messe est un pont entre ciel et terre.

Toute la liturgie, aujourd’hui comme alors, nous acclimate à la présence de Dieu, à sa gloire. 


* Évangile selon saint Jean  2, 21.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

14 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci frère Xavier.
Chaque messe est un pont entre le ciel et la terre ! »

Lire la suite

monette - 05 novembre 2022 - 10:39

« Bonjour à tous ,
hier je méditais sur ce texte de Saint Augustin , aime -moi tel que tu es .
Simplement pour ceux qui le connaissent , pour d'autres à découvrir .
Mettre l'accent sur la facilit... »

Lire la suite

Fred - 05 novembre 2022 - 6:52

« Chére Geneviève,
"La trace de ses pas "a été écrit par le poète brésilien "ADEMAR DE BARROS".....Superbe poème. Combien de fois, l'ai-je lu , lors d'obsèques ? ....

Bonne soirée.
»

Lire la suite

J.C - 04 novembre 2022 - 19:59

« Merci fr Xavier ,
Le Temple de l'Esprit Saint !
comme c'est beau , dans cette promesse , qui est de ne pas nous laisser orphelins . Tout au début , Abraham , Noé , enfin et bien d'autres , pour
h... »

Lire la suite

Fred - 04 novembre 2022 - 19:57

« Ez 43, 1-5
Le prophète Ézechiel est exilé en Babylonie, suite à la chute de Jérusalem et à la déportation de la population. Précédemment, il a eu une vision : la gloire du Seigneur se retirai... »

Lire la suite

Yvette - 04 novembre 2022 - 15:22

« Frère,
Votre méditation me rappelle les années où nous participions à l'office des "douze apôtres" à Bruxelles, nous chantions l'hymne des chérubins.
Ce qui me touchait profondément c'était... »

Lire la suite

Kat - 04 novembre 2022 - 14:06

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00