À toi louange et gloire éternellement

Daniel 3, 51-57

Puis, d’une seule voix, les trois jeunes gens se mirent à louer, à glorifier et à bénir Dieu en disant : « Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères : à toi, louange et gloire éternellement ! Béni soit le nom très saint de ta gloire : à toi, louange et gloire éternellement ! Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire : à toi, louange et gloire éternellement ! Béni sois-tu sur le trône de ton règne : à toi, louange et gloire éternellement ! Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes : à toi, louange et gloire éternellement ! Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim : à toi, louange et gloire éternellement ! Béni sois-tu au firmament, dans le ciel, à toi, louange et gloire éternellement ! Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le : à toi, louange et gloire éternellement ! » « Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur : À lui, haute gloire, louange éternelle. »

Écouter le texte biblique

Alors, on chante !

Les trois jeunes gens qui entonnent d’une seule voix ce chant, où ils louent et glorifient Dieu, le font… au milieu d’une fournaise ardente. Le roi Nabuchodonosor, de Babylone, les y a jetés en haine de la religion juive. Mais Dieu intervint et « fit souffler comme un vent de rosée au milieu de la fournaise. Le feu ne les toucha pas du tout, et ne leur causa ni douleur ni dommage »*.

Quel chant pourrions-nous chanter au milieu des épreuves ? Elles ne manquent pas de nous entourer et de nous atteindre, mais Dieu ne manque pas non plus de nous garder vivants.

Le franciscain Éloi Leclerc est l’auteur du merveilleux petit livre Sagesse d’un pauvre, qui raconte comment François d’Assise fut sauvé du désespoir au soir de sa vie, alors que l’ordre des Frères Mineurs était en proie à la division. Éloi Leclerc a fait lui-même cette expérience de résurrection au milieu de la nuit dans la jeunesse de sa vie religieuse. Dans un wagon en direction d’un camp de concentration, il était avec d’autres frères franciscains. L’un d’eux mourut. Les frères se rassemblèrent alors autour du corps et entonnèrent le Cantique des créatures de François d’Assise : « Laudato sì, Loué sois-tu, mon Seigneur… » Peut-on imaginer une situation plus étrange, paradoxale, incompréhensible ? De là date le retournement de frère Éloi.

Reconnaître la grandeur de Dieu, sa gloire, au milieu de nos misères, sans les sous-estimer, c’est une voie du salut, un ciel qui s’ouvre. En jouant un peu sur les mots, c’est aussi une voix du salut. Quand on trouve les mots, ou plutôt quand on les reçoit, qu’on les laisse jaillir en nous, ces mots nous tournent vers Dieu. Notre voix, nos chants à la louange et à la gloire de Dieu nous transfigurent. N’ayons pas peur de chanter la gloire de Dieu : ce chant est une source d’eau vive.

* Livre de Daniel 3, 50. 

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

23 commentaires

Rédiger un commentaire

« Le message est partie deux fois, pardon
Merci frères et sœurs pour votre soutien, (Antoinette idf, Geneviève, Monette, J.C, j'en oublie, en effet je suis dans un groupe de prières, on loue, on ch... »

Lire la suite

santal - 10 novembre 2022 - 9:07

« Quand on trouve les mots, ou plutôt quand on les reçoit,
qu’on les laisse jaillir en nous, ces mots nous tournent vers Dieu.

Merci, cher frère Xavier, pour ces paroles simples et encourageantes... »

Lire la suite

Paul (Belgique) - 08 novembre 2022 - 16:38

« "Dieu ne nous doit rien, Il donne tout" Il est mort sur la Croix par amour
Le Seigneur n'est pas complice de nos malheurs ou alors ce serait un Dieu sans pitié, Il est miséricorde et remplit d'amour... »

Lire la suite

santal - 08 novembre 2022 - 11:47

« "Dieu ne nous doit rien, Il donne tout" Il est mort sur la Croix par amour
Le Seigneur n'est pas complice de nos malheurs ou alors ce serait un Dieu sans pitié, Il est miséricorde et remplit d'amour... »

Lire la suite

santal - 08 novembre 2022 - 11:46

« Bonjour à tous ,
dans la sobriété mais la foi de Notre Dieu suprême ,
en vérité voici ce que j'en pense .
C'est déjà la persécution mise à l'épreuve , face à une statue géante , mais o... »

Lire la suite

Fred - 08 novembre 2022 - 6:55

« Quel chant pourrions-nous chanter au milieu des épreuves ?
Peut-être un Kyrie, un Agnus Dei, pour dépasser la peur de chanter un Gloria, qui pourrait alors venir comme une source d’eau vive., du ... »

Lire la suite

Isabelle - 07 novembre 2022 - 23:02

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00