Éprouvons sa douceur

Sagesse 2, 12-20

Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie, il s’oppose à nos entreprises, il nous reproche de désobéir à la loi de Dieu, et nous accuse d’infidélités à notre éducation. Il prétend posséder la connaissance de Dieu, et se nomme lui-même enfant du Seigneur. Il est un démenti pour nos idées, sa seule présence nous pèse ; car il mène une vie en dehors du commun, sa conduite est étrange. Il nous tient pour des gens douteux, se détourne de nos chemins comme de la boue. Il proclame heureux le sort final des justes et se vante d’avoir Dieu pour père. Voyons si ses paroles sont vraies, regardons comment il en sortira. Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires. Soumettons-le à des outrages et à des tourments ; nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience. Condamnons-le à une mort infâme, puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui.

Écouter le texte biblique

Ose et persévère

Ce texte, tiré du livre de la Sagesse, est bien antérieur à la vie publique de Jésus. Or, si nous avions pu écouter aux portes des pharisiens, au temps de Jésus, n’aurions-nous pas entendu à peu près les mêmes mots ? Oui, car Jésus a contrarié les pharisiens, s’est opposé à eux, leur a reproché de désobéir à la Loi de Dieu. La seule présence de Jésus leur a pesé, sa conduite leur a semblé étrange, voire insupportable.  

La Lettre à Diognète, merveilleux texte évoquant la vie des chrétiens des premiers temps de l’Église, a, elle aussi, des accents similaires : « Les justes aiment tout le monde, et tout le monde les persécute. On ne les connaît pas, mais on les condamne. »*

Et aujourd’hui encore, c’est décidément récurrent, un fils de Dieu dérange, a une conduite étrange aux yeux de ceux qui ne le connaissent pas, ne le comprennent pas.

Dans le monde du tout tout de suite, de l’homme augmenté, nous sommes invités à la patience, à la sobriété heureuse. Dans un monde qui cherche souvent à accaparer, s’approprier, saisir… nous sommes invités à nous laisser saisir par la souffrance d’autrui. Dans un monde troublé, inquiet de tout maîtriser, de dominer… nous sommes invités à la confiance. Et c’est parfois un vrai combat ! Le secret des fils de Dieu ? « Ils habitent sur la terre mais ils sont citoyens du ciel. »* ! Ils sont « comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt »**. Leurs racines plongent en Dieu et ils donnent des fruits de douceur qui ne passeront pas, ceux dont le monde a besoin pour vivre.

Puissions-nous, aujourd’hui, quel que soit le regard posé sur les chrétiens, porter, là où nous sommes, les fruits de douceur que notre Père a semés en ses enfants. 


* Lettre à Diognète.
** Livre des Psaumes 1, 3.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

La douceur dans la Bible

Depuis le 4 octobre, nous méditons les textes bibliques sur le thème "Douceur" avec Anne Gérardin.

Chaque semaine, nos prédicateurs méditent 3 textes choisis dans la Bible pour vous guider dans votre vie spirituelle et aussi vous permettre de trouver davantage Dieu dans votre vie quotidienne. 

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

13 commentaires

Rédiger un commentaire

« Chère Kat,
Vous allez sortir de cette "zone de turbulences": accrochez-vous, ça peut tanguer, ce n'est jamais agréable....Seulement le Navire est solide et la tempête finira par s'apaiser.
Avec... »

Lire la suite

J.C - 09 octobre 2021 - 13:41

« « Puissions-nous, aujourd’hui, quel que soit le regard posé sur les chrétiens, porter, là où nous sommes, les fruits de douceur que notre Père a semés en ses enfants. »
C’est drôle, plu... »

Lire la suite

Le petit poussif - 08 octobre 2021 - 18:58

« Quelqu'un interviendra pour lui :
merci Anne , je suis en train de lire un livre sur le Père Maximilien Kolbe
entretiens spirituels inédits .
L'Immaculée révèle l'Esprit Saint .
Du coup cette f... »

Lire la suite

fred - 08 octobre 2021 - 18:45

« « Ose et persévère »
Oser, le silence et la parole, et persévérer.
« … porter, là où nous sommes, les fruits de douceur que notre Père a semés en ses enfants. »
Quand on parle au mon... »

Lire la suite

Soeur Anne - 08 octobre 2021 - 11:55

« Bonjour Anne, J'ai lu, relu attentivement le texte présenté et votre méditation Une fois de plus, j'ai noté l'importance des mots choisis, employés auxquels on ne prête pas toute l'attention q... »

Lire la suite

mahona - 08 octobre 2021 - 11:15

« Merci pour ce partage sur ce texte du livre de la Sagesse. Ces paroles résonnent très fort. »

Lire la suite

Dominique - 08 octobre 2021 - 9:44

Téléchargez l'appli Retraite dans la ville et écoutez les méditations en podcasts sur votre smartphone

-0:00