L’ancre de l’Espérance

Hébreux 6, 16-20

Les hommes prêtent serment par un plus grand qu’eux, et le serment est entre eux une garantie qui met fin à toute discussion ; Dieu a donc pris le moyen du serment quand il a voulu montrer aux héritiers de la promesse, de manière encore plus claire, que sa décision était irrévocable. Dieu s’est ainsi engagé doublement de façon irrévocable, et il est impossible que Dieu ait menti. Cela nous encourage fortement, nous qui avons cherché refuge dans l’espérance qui nous était proposée et que nous avons saisie. Cette espérance, nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme ; elle entre au-delà du rideau, dans le Sanctuaire où Jésus est entré pour nous en précurseur, lui qui est devenu grand prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.

Écouter le texte biblique

Tatouée !

Pour cette dernière méditation sur l’Espérance, j’ose vous inviter à prendre la bible dans une main et une bande dessinée dans l’autre.
Avec la lettre aux Hébreux, nous prenons le large. Dans notre vie, quand la tempête se déchaîne, que les vagues nous submergent, où est-elle, notre espérance ? Elle est comme une ancre qui stabilise le navire et l’empêche de dériver.

Cette ancre, certains, comme les vieux marins, l’ont même tatouée sur leur bras. C’est le cas de Popeye, personnage de bande dessinée né en pleine crise aux États-Unis dans les années 30. Marin bourru et provocateur, mais non moins brave et loyal. Si Popeye en son temps a poussé les enfants à manger des épinards (à chacun son héros), saint Paul invite les Éphésiens à puiser force et courage dans l’espérance. Elle a toutes les vertus : l’humilité, la douceur, la patience. Elle a pour effet direct l’amour et l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.

Voici le commentaire de saint Thomas d’Aquin : « L’homme doit être fixé à cette espérance comme l’ancre est elle-même attachée au vaisseau. Mais il y a cette différence entre l’ancre et l’espérance, que la première est jetée au fond de la mer, tandis que la seconde est accrochée en haut, c’est-à-dire en Dieu. »*

Au terme de ces méditations, jetons l’ancre, prenons un temps de calme pour découvrir ce qui parfois nous entraîne dans les abîmes, et cette espérance qui, telle une ancre, nous aide toujours à refaire surface. N’est-ce pas le Christ lui-même ?


*Saint Thomas d’Aquin, Commentaire de la Lettre aux Hébreux.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

37 commentaires

Rédiger un commentaire

« Au sujet de l'ancre de l'âme, il faut encore que cette ancre soit fondée sur les enseignements de la bible. Ainsi l'apôtre Pierre nous en donne la recette (Actes:2/37). IL parle de Jésus. Il dit �... »

Lire la suite

Claude Guyot - 13 novembre 2021 - 8:48

« Vraiment merci pour ces méditations au sujet de l'espérance qui m'ont apporté un autre regard sur certains textes que personnellement je trouvais assez désespérants... votre regard chère Soeur... »

Lire la suite

Laurent - 13 juillet 2020 - 15:34

« Dans l'homélie qui a suivi la parabole du semeur de l'évangile de ce dimanche, j'attendais que le prêtre s'arrête sur cette parole de Jésus " A celui qui n'a pas, on enlèvera même ce qu'il a" ... »

Lire la suite

mahona - 12 juillet 2020 - 21:01

« Oups, une coquille !!
Pardon, c'est Espéranza qui a cité Maurice Bellet et non Fred, mais l'une et l'autre j'apprécie vos commentaires, emportée dans mon élan pour répondre à Fred, j'ai enchaî... »

Lire la suite

monette - 12 juillet 2020 - 11:46

« À Esperanza,
Si tu as regardé le jour du Seigneur, tu auras comme moi, fait le lien entre le texte de Maurice Bellet et l'homélie de Didier van Croonenbergh, quelle belle explication du désir qui ... »

Lire la suite

Kat - 12 juillet 2020 - 11:33

« Bonjour sœur Anne-Claire,
Merci pour le temps que vous m'avez accordé pour répondre à mon message et merci pour le texte de Maurice Bellet qui est l'exact reflet de la situation que je vis depuis ... »

Lire la suite

E - 12 juillet 2020 - 9:49

Téléchargez l'appli Retraite dans la ville et écoutez les méditations en podcasts sur votre smartphone

-0:00