Votre cœur se réjouira

Jean 16, 20-24

Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite.

Écouter le texte biblique

Joie imprenable

Au cours de son dernier repas, la joie dont parle Jésus dans l’Évangile est déjà celle du matin de Pâques, la joie de la résurrection. Le Seigneur est ressuscité des morts ! C’est la bonne nouvelle de Pâques. Cette joie de Pâques est d’une telle profondeur, d’une telle force, que rien ni personne ne pourra l’enlever du cœur des apôtres du Seigneur.

Dans les Actes des Apôtres, les disciples, après avoir été fouettés au conseil suprême, « repartaient tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus ».* La joie de notre salut est profonde et pas superficielle. Elle demeure dans le croyant quelles que soient les circonstances. Ce n’est donc pas une joie « béate » où « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible ».** Elle porte le sceau de la passion du Sauveur.

Nous pouvons être aux prises avec des difficultés, des épreuves, des souffrances, des deuils, nous pouvons être attristés par beaucoup de choses, mais nous savons au fond de notre cœur que cette situation liée à notre condition humaine n’est pas le tout de notre vie. Nous croyons que la gloire aura le dernier mot sur la souffrance et sur la mort. Les chrétiens n’ont pas moins à souffrir en ce monde, mais ils ont à passer par la souffrance le regard tourné vers l’Homme des douleurs qui est, nous le croyons, ressuscité d’entre les morts : « Votre joie, personne ne vous l’enlèvera. »

*Livre des Actes des Apôtres, ch 5, v 41.
**Candide de Voltaire.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Bientôt l'avent !

A partir du 29 novembre 2020 : une nouvelle retraite de l'avent démarre !

Si vous ne l'avez pas encore fait, inscrivez-vous dès maintenant sur Avent dans la ville.

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

22 commentaires

Rédiger un commentaire

« J'espère que mon message sera lu, étant posté plusieurs jours après les vôtres; ces qq. lignes m'ont épuisée. Oui, monette, union de prière toutjours ! »

Lire la suite

Marie Jeanne - 25 novembre 2020 - 19:53

« Oui, cette "joie", j'en doute chaque fois que j'ai des ennuis, physiques ou moraux, et je peux vous dire que je n'y crois pas trop, hélas ! je n'arrive pas à me représenter comment y arrivent ceux ... »

Lire la suite

Claude BERTIER - 21 novembre 2020 - 7:29

«
La Prière de M. l’Abbé Riber « Ne me dis pas Seigneur de quoi demain sera fait » :

« Dis-moi, Seigneur, de quoi sera fait demain, mon demain à moi, celui de ceux que j'aime ? Tous ces demain... »

Lire la suite

Partage - 19 novembre 2020 - 19:07

« Je viens vous donner des nouvelles de notre Marie Jeanne, qui depuis quelque temps a des ennuis de santé.
Marie Jeanne se fait hospitaliser ce jour, pour des examens du cerveau.
Elle est bien entour�... »

Lire la suite

monette - 19 novembre 2020 - 14:37

« Hier, 18 Novembre, c'était l'anniversaire de la mort de notre fils ...... L'Evangile de Jean, m'a fait revivre les derniers instants..... la souffrance de notre enfant : Cette peur qui vous déchire ... »

Lire la suite

J.C - 19 novembre 2020 - 10:49

« "Heureux ceux qui pleurent car ils seront consolés" Il y a des jours, des moments où même la beauté de la création et le génie de son Créateur ne suffisent plus à chasser la morosité. Merci,... »

Lire la suite

mahona - 19 novembre 2020 - 10:15

Cette retraite est possible grâce à vos dons. Merci ! 

-0:00