La joie du berger

Luc 15, 4-7

Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !” Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion.


Écouter le texte biblique

Joie des pardonnés

De quelle espèce êtes-vous ? Sage brebis du troupeau ou brebis égarée préférant suivre son propre chemin ? Certains pensent qu’ils ne se sont pas trop éloignés du berger. Peut-être n’ont-ils jamais vraiment quitté le troupeau. Peut-être ont-ils pris de temps en temps un peu de distance, mais tout en gardant le berger dans leur champ visuel. Ils ne sont pas comme ces brebis indépendantes qui filent dès qu’elles en ont la possibilité.

D’après l’Évangile, Dieu aurait une préférence pour celles qui lui donnent du fil à retordre, celles après qui il doit courir. Cela voudrait-il dire que les autres seraient moins aimées ? Thérèse de Lisieux écrit : « Je le sais : “celui à qui on remet moins, aime moins” mais je sais aussi que Jésus m’a plus remis qu’à sainte Madeleine, puisqu’il m’a remis d’avance, m’empêchant de tomber. »* Elle prend ensuite l’image d’un père médecin soignant son fils qui, du fait d’une pierre, est tombé sur la route. Le fils est reconnaissant à son père de l’avoir soigné, mais, ajoute-t-elle, si le père, sachant qu’une pierre risquait de faire tomber son fils, était allé en avant retirer la pierre pour lui éviter de se blesser, le fils, l’apprenant, lui en serait encore plus reconnaissant que s’il était tombé.

Thérèse achève en écrivant : « Eh bien c’est moi qui suis cette enfant, objet de l’amour prévoyant d’un Père qui n’a pas envoyé son Verbe pour racheter les justes mais les pécheurs. Il veut que je l’aime parce qu’il m’a remis non pas beaucoup, mais TOUT. »** Nous sommes tous redevables au Christ Jésus, il nous a tout remis.

*Sainte Thérèse de Lisieux, Manuscrits Autobiographiques MA, 38v°15s.
**Sainte Thérèse de Lisieux, Manuscrits Autobiographiques MA, 38v°, 20-39r°, 5.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

7ème thème biblique : la Joie

Depuis le 2 novembre, nous méditons les textes bibliques sur le thème de « la Joie » avec le frère Patrick-Dominique Linck

Chaque semaine, nos prédicateurs méditent 3 textes choisis dans la Bible pour vous guider dans votre vie spirituelle et aussi vous permettre de trouver davantage Dieu dans votre vie quotidienne. 

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

21 commentaires

Rédiger un commentaire

« J'ajoute mon grain de sel sur cette parabole bien connue. Je me rappelle de l'homélie du prêtre de ma paroisse l'an dernier. Jésus, le bon berger, rassemble ses brebis pour les protéger et les gui... »

Lire la suite

antoinette IDF - 17 novembre 2020 - 19:08

« Jésus, remets-nous en mouvement
Quand nous sommes paralysés
Par la peur ou l’échec,
Qui nous enlèvent toute joie
Et nous referment sur nous-mêmes.

Fais-nous entendre ton « Lève-toi et marche... »

Lire la suite

Amelia.R - 17 novembre 2020 - 14:26

« Une chose est sûre, nous faisons tous partie du même troupeau.....Nous avons le même berger qui marche devant nous..... Sa voix familière, nous appelle par notre "nom", toujours là pour nous sout... »

Lire la suite

JC - 17 novembre 2020 - 9:37

« Toi qui es le pasteur, l'éternel pasteur, le Bon Pasteur.
le pasteur de toutes les vocations humaines
et de tous les chemins de l'homme.
Toi qui vas à la recherche de ceux qui sont perdus...,
Toi qu... »

Lire la suite

Partage - 16 novembre 2020 - 16:55

« Bonjour frère Franck-Dominique et à vous tous, toutes. Me voilà de retour chez moi, je me remets de mon coup de blues. En me réappropriant mon ordi, ma maison, je suis tombé sur ce commentaire du... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 16 novembre 2020 - 15:19

« Le texte biblique m'interpelle encore. Le fait d'être la brebis en plus perdue.
Etre face à tous les aléas de la vie, devenant à long terme fragile vulnérable désespérant et se soumettant à to... »

Lire la suite

DANIELLE LONGCHAMPS - 16 novembre 2020 - 12:10

Cette retraite est possible grâce à vos dons. Merci ! 

-0:00