J’ai vu la misère de mon peuple

Exode 3, 7-10

Le Seigneur dit : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris sous les coups des surveillants. Oui, je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de ce pays vers un beau et vaste pays, vers un pays, ruisselant de lait et de miel, vers le lieu où vivent le Cananéen, le Hittite, l’Amorite, le Perizzite, le Hivvite et le Jébuséen. Maintenant, le cri des fils d’Israël est parvenu jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que leur font subir les Égyptiens. Maintenant donc, va ! Je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. »

Écouter le texte biblique

Promesse d’amour

La vie est terriblement dure pour les Hébreux en Égypte : travail harassant, humiliations, oppression et jusqu’à l’élimination des nouveau-nés. Ils ont beau crier vers le ciel, ils n’entrevoient aucune amélioration. Ce pays qui les a accueillis les réduit maintenant en servitude. Qui les délivrera du joug de Pharaon ? L’esclavage est-il leur seul horizon d’avenir ? Dieu semble sourd à leurs appels !

Mais non, Dieu n’est pas sourd : il les entend, il se penche, il les voit, il descend. Dieu se laisse toucher et il décide de les délivrer. Car il s’agit de son peuple, celui de la Promesse, celui de la terre donnée à Abraham. Et Dieu est fidèle à sa promesse d’amour. À leur misère répondra sa miséricorde.

Il nous arrive à tous de traverser des périodes difficiles, où nous nous sentons comme écrasés, où tous les horizons semblent bouchés. Nous avons beau prier, rien ne bouge. Nous pouvons même en arriver à nous demander si Dieu ne nous a pas oubliés. Et puis, un jour, lorsque nous avons l’impression de toucher le fond, notre prière devient véritable cri comme dans le psaume : « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur écoute mon appel ! »* Lorsque nous nous rendons vraiment compte que nous ne pouvons rien résoudre tout seuls, notre prière jaillit du plus profond de notre misère. Nous nous en remettons alors entièrement à notre Père du Ciel et à son Fils. Comme des enfants, nous faisons appel à son amour. 

Avec sainte Faustine, témoin de la divine miséricorde, nous prions « Jésus, j’ai confiance en toi ». Et nous faisons l’expérience de la miséricorde d’un Dieu qui vient nous rejoindre dans notre souffrance, pour la porter avec nous et pour nous libérer.


* Psaume 129, 1.2.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

24 commentaires

Rédiger un commentaire

« Dieu n'est ni indifférent, ni insensible à la douleur de son peuple, il entend des cris perçants sous la servitude. Dieu rejoint le peuple dans la misère, il dit "je suis descendu pour le délivre... »

Lire la suite

LONGCHAMPS - 01 novembre 2022 - 1:25

« Merci, toute la semaine dernière j'ai été baignée dans cette très forte parole de miséricorde adressée à Moïse pour la délivrance du peuple Hébreu. Oui moi aussi j'ai crié vers le Seigneur... »

Lire la suite

Ver Eecke Marie Ange - 05 septembre 2022 - 17:33

« "Dieu n'est pas sourd.... il décide de délivrer son peuple non sans avoir accablé Pharaon qui ne veut rien entendre, et les Egyptiens de maux terribles : sauterelles, grêle, mortalité des anima... »

Lire la suite

mahona - 31 août 2022 - 16:57

« Vous avez bien raison, ma Sœur,
certains jours, l’horizon est vraiment bouché,
lorsque les brumes de ma raison raisonnante
prennent le pouvoir sur ma pauvre espérance.

Comme c’est le cas pour ... »

Lire la suite

Paul (Belgique) - 30 août 2022 - 21:53

« La Prière de Saint Grégoire de Narek au Christ « Tu n'es pas un juge qui condamne, mais un Sauveur » :

« Tu n'es pas un juge qui condamne, mais un Sauveur. Tu ne perds pas, mais tu trouves. Tu n... »

Lire la suite

Partage - 30 août 2022 - 16:39

« « Lorsque nous nous rendons vraiment compte que nous ne pouvons rien résoudre tout seuls, notre prière jaillit du plus profond de notre misère. Nous nous en remettons alors entièrement à notre ... »

Lire la suite

Isabelle - 30 août 2022 - 14:46

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00