La trahison de l’ami

Psaume 40, 5-13

J’avais dit : « Pitié pour moi, Seigneur, guéris-moi, car j’ai péché contre toi ! »
Mes ennemis me condamnent déjà : « Quand sera-t-il mort ? Son nom, effacé ? »
Si quelqu’un vient me voir, ses propos sont vides ; il emplit son cœur de pensées méchantes, il sort, et dans la rue il parle.
Unis contre moi, mes ennemis murmurent, à mon sujet, ils présagent le pire : « C’est un mal pernicieux qui le ronge ; le voilà couché, il ne pourra plus se lever. »
Même l’ami, qui avait ma confiance et partageait mon pain, m’a frappé du talon.
Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ; relève-moi, je leur rendrai ce qu’ils méritent. Oui, je saurai que tu m’aimes si mes ennemis ne chantent pas victoire. Dans mon innocence, tu m’as soutenu et rétabli pour toujours devant ta face.
Écouter le texte biblique

Drôle de prière !

Quelle étrange prière que celle qu’exprime ici le psalmiste ! 

On y lit la mienne, la nôtre, celle de nous autres, chrétiens ou juifs, qui avons tant de peine à rester fidèles et nous éloignons sans cesse de Dieu : « Seigneur, guéris-moi de mon infidélité, de mon manque de foi ! »

Mais comment ne pas attribuer à Jésus lui-même les versets suivants ? Lui, le fidèle entre tous, sera pourtant condamné par ses ennemis, qui lui tendent des pièges et voudraient le voir disparaître. Comment ne pas surtout y lire par avance la douleur qui sera la sienne devant la trahison de l’ami Judas, celui qui a partagé son dernier repas et qui, une fois la bouchée prise, sortira pour le trahir ? 

Mais après cette plainte, de nouveau nous déroute l’appel du psalmiste à la vengeance contre ses ennemis, un appel que Jésus ne lancera pas, lui qui, au contraire, sur la croix a prié pour eux son Père : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font ! »

En revanche, c’est bien Jésus, l’innocent, qui sera « rétabli pour toujours devant [la] face » de Dieu ! 

Finalement, plus qu’une étrange prière, cet extrait du psaume 40 nous montre à merveille toute la richesse et la mystérieuse complexité des psaumes. Ces mots, nous nous les attribuons sans peine, nous reconnaissant dans ces priants qui crient vers Dieu leur misère comme leur espoir. Dans le judaïsme également, les psaumes occupent une grande place : ils forment la trame des prières quotidiennes de nos frères juifs comme celles de leurs jours de fête et les accompagnent dans tous les moments de leur vie, les heureux comme les malheureux. 

Mais nous, chrétiens, pouvons y voir, sans aucun mérite de notre part, une richesse supplémentaire, celle qui nous vient de la grâce de l’incarnation, qui fait des psaumes à la fois prière humaine et prière du Christ, car Jésus – c’était un bon juif ! – n’a cessé de les prier, jusqu’à son ultime cri sur la croix*.

Lisons, méditons les psaumes ! Par leur double nature, ils sont comme le reflet de Jésus : vrai Dieu, il a pris sur lui toute notre nature humaine, et jamais nos cris ne lui seront étrangers.


* Évangile de Matthieu 27, 46 et de Marc 15, 34 (psaume 22, 1), ou de Luc 23, 46 (psaume 31, 6). 

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

13 commentaires

Rédiger un commentaire

« A l'intention d'Yvette : j'ai rajoute un développement a votre commentaire, car celui ci m'a fait voir que je me trompais sur le sens du psaume. Merci a vous d'avoir rétabli le contexte : le roi D... »

Lire la suite

Antoinette idf - 03 juillet 2022 - 18:31

« ici, nous avons le thème de l'amitié, mis en péril, la perte de la valeur de l'amitié, privant l'homme d'essence nécessaire dans la vie dans la cité, partage de ce qu'on est avec l'homme, sinon ... »

Lire la suite

LONGCHAMPS - 03 juillet 2022 - 17:33

« Ce psaume fait partie d’une collection, les « Psaumes de David ». C’est un psaume de supplication adressé au Seigneur par un homme malade. Cet homme, en plus de ces difficultés, est considér�... »

Lire la suite

Yvette - 03 juillet 2022 - 15:28

« Et pour ajouter un mot sur le sujet de la trahison : c'est une affaire vraiment personnelle. D'abord, toutes les histoires ont besoin d'un traitre, sinon, il n'y aurait pas d'histoires, on serait au p... »

Lire la suite

Antoinette idf - 02 juillet 2022 - 9:44

« Et oui ces psaumes qui nous permettent de nous exprimer, de délivrer un message de joie, de colère, de regrets, d'interrogation ou simplement de dire merci mon Dieu pour cet amour que tu ne cesses d... »

Lire la suite

Marilou - 01 juillet 2022 - 22:40

« Je trouve dommage d’avoir omis le dernier verset 14 de ce psaume: « Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël, * depuis toujours et pour toujours ! Amen ! Amen » 
Il est pour moi ce qui unit toute... »

Lire la suite

Isabelle - 01 juillet 2022 - 19:33

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00