La force dans la faiblesse

I Corinthiens 1, 24-29

Pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient Juifs ou Grecs, ce Messie, ce Christ, est puissance de Dieu et sagesse de Dieu. Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes. Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien  : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages  ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est  ; ainsi aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu.

Écouter le texte biblique

Douce-Puissance de Dieu

Douce-Puissance de Dieu* : une toute-puissance divine reformulée. Dieu n’est pas ce Tout-Puissant terrifiant qui dirige et gouverne le monde et ses créatures par une force devant laquelle l’homme devrait trembler et tomber à genoux. Non ! Dieu n’a pour seule puissance que l’Amour. Il ne sait rien d’autre qu’aimer, infiniment, totalement, sans jamais se reprendre. Un élan permanent dans le don de tout son « être-Dieu » pour et en l’homme. Douce-Puissance d’un amour qui ne cesse de passer en chaque créature et pour toujours. Puissance de la faiblesse qui ne peut que se proposer sans jamais s’imposer : Dieu nouveau-né s’offre à nous, en attente de notre amour, pour venir habiter nos vies de sa plénitude.

Ce qui est faible, ce qui est fou, ce qui n’est pas ou n’est plus renferme une puissance, intensité de désir, de présence, élan en don permanent, source d’une vie que rien ne peut éteindre. 

Qui n’a jamais fait l’expérience de la force du regard d’un malade qui n’a plus que ses yeux pour dire sa vie et son amour ou celle d’un homme à l’heure de son passage en Ciel passant le témoin dans un souffle-en-mots. « Donnez, donnez, donnez » ont été les derniers mots de mon père quelques jours avant sa mort. Quelle résonnance aujourd’hui encore dans ma vie, ardeur d’un amour qui ne peut et ne sait rien d’autre que s’élancer vers le frère. Force dérisoire et pourtant puissance transformante, renversante. Douce-Puissance de Dieu en chacune de nos existences, au creux de nos faiblesses, de nos pauvretés, de nos folies mêmes. Il est là, tout là, simplement là ! Osons avec lui cette folie d’être des doux-puissants !


* Florin Callerand, fondateur de la Communauté de la Roche d’Or. 

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

19 commentaires

Rédiger un commentaire

« Oui sœur Marie-Théo, "donnons, donnons, donnons" avec nos pauvretés, nos richesses, nos imperfections, nos folies, donnons de l'amour, le partage, un sourire, un bonjour, au fond cela ne coûte que... »

Lire la suite

Marilou - 26 janvier 2022 - 6:27

« Qui est fou ? Qui est sage ? Folie d'aimer ses ennemis, de tendre l'autre joue
Sagesse "de constuire sa maison sur le roc" Ne dit-on pas que la crainte est le début de la sagesse ? Comment éprouver... »

Lire la suite

mahona - 25 janvier 2022 - 20:33

« Merci, Sœur Marie Théo,
pour nous avoir partagé ce moment unique de votre vie.
Vous avez probablement hérité là
d’une graine de moutarde très féconde
qui aura permis, depuis, à de nombreus... »

Lire la suite

Paul (Belgique) - 25 janvier 2022 - 9:09

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fai... »

Lire la suite

fred - 25 janvier 2022 - 7:53

« Chère sœur,

Je ne comprends pas très bien ce que votre papa a voulu dire par ces mots:« Donnez, donnez, donnez » les derniers mots de mon père quelques jours avant sa mort. Voulait-il dire do... »

Lire la suite

édith carrier, o.p. - 24 janvier 2022 - 19:55

« Ok avec le début de votre méditation, mais cette douce puissance reste parfois cachée derrière les puissances du pouvoir.
Je ne vous suis plus à partir de :« Un élan permanent… »
Je ne com... »

Lire la suite

Isabelle - 24 janvier 2022 - 18:05

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00