Debout, un cri dans la nuit

Lamentations 2, 10-14.19

—Les anciens de la fille de Sion, assis par terre, se taisent, ils ont couvert leur tête de poussière et revêtu des toiles à sac ; elles inclinent la tête vers la terre, les vierges de Jérusalem. — Mes yeux sont usés par les larmes, mes entrailles frémissent ; je vomis par terre ma bile face au malheur de la fille de mon peuple, alors que défaillent petits enfants et nourrissons sur les places de la cité. — À leur mère ils demandent : « Où sont le froment et le vin ? » alors qu’ils défaillent comme des blessés sur les places de la ville et qu’ils rendent l’âme sur le sein de leur mère. — Que dire de toi ? À quoi te comparer, fille de Jérusalem ? À quoi te rendre égale pour te consoler, vierge, fille de Sion ? Car ton malheur est grand comme la mer ! Qui donc te guérira ? — Tes prophètes ont de toi des visions vides et sans valeur ; ils n’ont pas dévoilé ta faute, ce qui aurait ramené tes captifs ; ils ont de toi des visions, proclamations vides et illusoires. — Lève-toi ! Pousse un cri dans la nuit au début de chaque veille ; déverse ton cœur comme l’eau devant la face du Seigneur ; élève les mains vers lui pour la vie de tes petits enfants qui défaillent de faim à tous les coins de rue.

Écouter le texte biblique

Du cœur de la nuit

Debout, des pleurs dans la nuit. C’est jeune maman que j’ai été introduite dans ce mystère de la nuit, réveillée par un nouveau-né qu’il fallait allaiter. Douce et grande expérience de cœur à cœur, dans le silence où nous étions seuls, l’un avec l’autre, sous le regard de Dieu. Paix, silence, disponibilité totale. Action de grâces. Alors venaient se faufiler dans notre intimité les visages aimés de ceux qui dormaient paisiblement dans la maison ou plus loin. Peu à peu, notre espace s’élargissait, accueillant ceux que je savais en souffrance, dans les larmes, dans d’autres nuits ou d’autres ténèbres. Intercession. Notre espace continuait à s’élargir pour accueillir aussi tous ces priants de la nuit que sont les moines, les moniales et bien d’autres. Communion.

Plus tard, j’appris que saint Dominique passait des nuits entières à prier, taraudé qu’il était par le salut des hommes. De lui, on dit que le jour, il parlait de Dieu aux hommes, et que la nuit, il parlait à Dieu des hommes, ses frères. Fraternité.

Mes enfants ont grandi. Cette expérience du mystère de la nuit en attente de jour se déploie autrement… accompagnée désormais par ces mots du psalmiste : « J’avais dit : “Les ténèbres m’écrasent !”, mais la nuit devient lumière autour de moi. Même la ténèbre pour toi n’est pas ténèbres, et la nuit comme le jour est lumière ! »* Alors, je prends dans ma prière les souffrances de notre monde ; je les présente à celui qui est là dans toute nuit, sûre qu’avec lui la lumière brille, au-delà des ténèbres, parce qu’il a vaincu les ténèbres… Là est notre espérance.

Oui, dans la nuit, levons-nous, crions vers le Seigneur, venons et revenons vers lui de tout notre cœur, sûrs qu’il se fait proche et vient essuyer toute larme**.

 
* Livre des Psaumes 138, 11-12.
** Livre de l’Apocalypse 21, 4.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

La prière dans la bible

Depuis le 10 mai, nous méditons les textes bibliques sur le thème de la « Prière » avec Anne Gérardin, laïque dominicaine

Chaque semaine, nos prédicateurs méditent 3 textes choisis dans la Bible pour vous guider dans votre vie spirituelle et aussi vous permettre de trouver davantage Dieu dans votre vie quotidienne. 

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

28 commentaires

Rédiger un commentaire

« Je suis très touchée, chers amis, par tous vos messages. Je suis infiniment reconnaissante pour tout ce que chacun offre aux autres. L'Esprit se manifeste par vous. Mon émerveillement et ma gratitu... »

Lire la suite

Anne Gérardin - 16 mai 2021 - 14:52

« Beau commentaire, merci Anne.... Mais dans la nuit de nos vies, on ne pense pas toujours que la Lumière est là, malgré tout... Alors oui, j'ai la foi, et quand j'offre au Seigneur mes soucis de vi... »

Lire la suite

claudemarie - 16 mai 2021 - 9:50

« Quand le silence
devient oraison
que le mouvement
s'offre à celui-ci
que le ciel et la terre
témoin resplendissent
quand s'offre
dans cette paix
qu'est la sérénité
de l'âme et de l'espri... »

Lire la suite

Apostolat - 16 mai 2021 - 6:08

« Tout comme Béatrice (14 à 10h30) lorsque j'ai eu mes trois enfants je n'avais pas la foi ; ou plutôt, je l'avais laissée de côté. Et les nuits m'étaient pénibles, manque de sommeil, mais ô co... »

Lire la suite

monette - 15 mai 2021 - 17:25

« Tout comme Béatrice (le 14, 10h30) lorsque j'ai eu mes trois enfants, à l'époque je n'ava »

Lire la suite

monette - 15 mai 2021 - 17:14

«
« Dieu de Tendresse et de Bonté, ouvre largement la porte de mon cœur pour que j’y laisse pénétrer ton Esprit. Que sa Lumière éclaire les coins sombres de ma vie : mes doutes, mes égoïsmes... »

Lire la suite

Partage - 15 mai 2021 - 7:53

Téléchargez l'appli Retraite dans la ville et écoutez les méditations en podcasts sur votre smartphone

-0:00