Retour

À vous la parole (22 commentaires)

« Merci pour cette méditation qui évoque pour moi quelque chose que je peux vivre et partager à Lourdes avec les malades chaque année,(sauf cette année puisque le pélé a été annulé), en effet j'accompagne des malade en tant qu'hospitalière et cette paix nous pouvons vraiment la ressentir la partager malgré les douleurs et les souffrances de chacun, que nous venons déposer auprès de la Vierge Marie, avec l'apaisement vient aussi la joie, la joie de partager de se soutenir les uns les autres, et surtout de se sentir accueillis et aimé de Dieu tel que nous sommes, soutenus et entourés par la bienveillance et la tendresse de Marie, qui nous aide à nous approcher de son Fils Notre Seigneur Jésus Christ, en union de prière avec le pélé du Rosaire actuellement à Lourdes. Merci chers frères et soeurs de vos méditations toujours enrichissantes pour notre foi, que le Seigneur vous bénisse tous et garde chacun et chacune d'entre vous dans sa paix. »

Répondre

ghislaine Laurent - 08 octobre 2020 - 11:11

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens vous demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir vos enfants au-delà des apparences, comme vous les voyez vous-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Fermez mes oreilles à toute calomnie, gardez ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit. Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent votre puissance et votre présence. Revêtez-moi de votre beauté, Seigneur, et qu’au long du jour je vous révèle.
Ainsi soit-il.
Saint François d’Assise.
La paix est contagieuse, comme la joie, comme le rire... Si je fais reculer tout instinct de colère, de vengeance par amour, Si chaque jour, je me comporte avec bienveillance envers le frère, la soeur, que je côtoie, si je suis attentif au moindre chagrin, si je compatis à la souffrance de celui qui est ma propre chair, si par mon attitude, je fais reculer la misère et l'injustice, si je refuse d'écouter tous propos calomnieux , alors je serai ton enfant et la paix viendra. Et nous serons tous frères : Fratelli tutti !
Merci frère Antoine. Bon après midi à tous toutes et union de prière toujours !
»

Répondre

Marie Jeanne - 06 octobre 2020 - 17:29

« Chère Marie Jeanne Merci de nous avoir livré ces beaux textes et d'avoir été mesagère de paix. Leur lecture a arrêté mon impulsion d'écrire un commentaire qui n'aurait pas trouvé sa place dans le thème de la paix. Parfois, les textes semblent très loin de ce qui est vécu et la mansuétude exprimée dans les échanges me ramène à une vue plus apaisée. Merci à tous ceux/celles qui partagent ce désir de paix dans leurs publications. A tous/toutes une soirée apaisante. »

mahona - 07 octobre 2020 - 19:54

« C'est vrai, Père Antoine, à Lourdes, il se produit, quotidiennement un miracle : les différences sont abolies ..... Malades, handicapés ou bien- portants ..... Une vraie fraternité s'instaure, dans la Joie et la Paix . A Lourdes, il me semble que nous devenons meilleurs, moins égoïstes ....C'est la Grâce de Marie , sûrement soutenue par son Fils Jésus ! .... Curieusement, dès que nous franchissons le grand portail de l'entrée, rien n'est triste : au contraire, tout est Joie et Paix. Les hospitaliers poussent chariots et fauteuils non pas dans la tristesse, mais avec beaucoup de tendresse. Les malades souffrent, attendant un miracle ou pas, mais tous semblent sereins : On prie, on chante, on rit, d'un même coeur. D'autres viennent chercher la Foi, ou l'absolution de leurs fautes ..... Peu reparte avec un corps guéri, mais beaucoup y trouve la Paix, l'espérance....; et la force de continuer, courageusement, un lourd chemin de vie.
Bon pèlerinage du Rosaire à ceux qui sont à Lourdes

Priez pour nous et avec nous !

J.C

»

Répondre

J.C - 06 octobre 2020 - 16:03

« J'aimerais partager pleinement votre message concernant Lourdes où "rien n'est triste..." Il y a des scènes poignantes. où la joie n'est visible ni dans l'attitude, ni dans le regard. L'atmosphère, l'ambiance (difficile d'expliquer ce que l'on ressent) est spéciale. Souvent remplie d'une ferveur communicative. . Chaque pèlerin apporte ce qu'il a dans son coeur et/ou ce qu'il désire offfrir en gage matériel de sa foi, de sa dévotion à l'Immaculée Conception. En ce mois du Rosaire, le chapelet est là pour rappeler les étapes de l l'extraordinaire vie de Celle élue par Dieu, Mère du Christ Sauveur. »

mahona - 06 octobre 2020 - 19:34

« La paix et la joie, je suis allée à Lourdes il y a quelques années avec la fraternité Sainte Claire, j'en suis restée très "admirative", je ne trouve pas le mot juste, si, impressionnée par la ferveur qui se ressentait si fort.
Mais pour trouver cette paix en plénitude, je me rendais pas très loin de chez moi, dans une communauté des "filles du Saint-Esprit", pour me ressourcer le temps d'un week-end.
Dès que je montais dans ma voiture, déjà je me sentais mieux. En arrivant à destination, je me garais en face de cette demeure et je rendais grâce à Dieu de m'avoir fait découvrir cet endroit.
Cette maison est une maison d'accueil, et elle mérite bien son nom, dès mon arrivée, les sœurs m'accueillaient avec un grand sourire et les bras grands ouverts. Il n'y a que dans ce lieu, qui dégage des ondes positives, que je retrouve cette sérénité, fraternité, écoute, grande amitié, et je peux dialoguer vraiment en cœur à cœur avec Dieu.
La paix et la sérénité à tous !! »

Répondre

monette - 06 octobre 2020 - 15:56

« Bonjour Monette,

Votre Communauté des "filles du Saint-Esprit " n'est-ce pas à St Brieuc ? (Maison Mère !) . Parfois, il est bon de faire une halte, pour repartir du bon pied et le coeur léger.

Bien à vous !

J.C






»

J.C - 06 octobre 2020 - 16:19

« Bonjour JC,
La maison mère est à Saint-Brieuc, mais je vais à Locquirec, à l'île Blanche,
que vous connaissez peut-être.
Les haltes spirituelles nous remettent sur le bon chemin, et nous transmettons les bienfaits autour de nous !
Bien fraternellement
»

monette - 06 octobre 2020 - 17:15

« Bonsoir Monette,
Merci de votre info. ...Locquirec, je connais de nom, mais il me semble, que je n'y suis jamais allée. ..
Amitiés.
J.C


»

J.c - 06 octobre 2020 - 19:59

« "S'il y a là un ami de la Paix, , votre paix ira reposer sur lui, sinon, elle reviendra sur vous ! "
Jésus envoie ses premiers missionnaires, 2 par 2 sur les routes de la Judée, de la Galilée et de la Samarie. Jésus n'est pas dupe ! Il sait déjà, que sa "Bonne Nouvelle" ne sera pas accueillie par tous ! Les disciples n'ont rien, ni sac, ni argent, ni scandales ....RIEN ? .... sauf la Joie et la Paix qui inondent leur coeur. Ils ont trouvé mieux : le Chemin, la Vérité et la Vie, qu'ils vont semer, partager avec ceux qui le voudront bien. .... Oui, ces disciples trouveront, un écho, au "Pax" qui sort de leur bouche ...Les amis sont là, prêts à les accueillir, à leur offrir le gite et le couvert ....mais surtout à "entendre, à comprendre et à partager" la meilleure part : Celle de l'Evangile.....A l'inverse, d'autres ne voudront pas de cette"Bonne nouvelle ".... Sûrs d'eux, ils connaissent la Loi et la Torah . Ils rejettent, avec véhémence, "le Christ et ses paroles": "ils ont des oreilles, mais n'entendent pas, des yeux, mais ne voient pas "..... Leur coeur est plein de colère et de rancoeur. Ceux-là , ne sont pas (encore ?) capables d'accepter et de croire ! ... Les disciples peuvent partir, comme ils sont venus : Ils ne prennent rien, et ne laissent Rien ... Cependant, malgré l'apparent" échec", ils continuent leur route en "Paix". espérant, sans -doute , avoir laissé sur place, la semence, qui fera réfléchir les incroyants .
Bonne journée . Fraternellement!

J.C

»

Répondre

J.C - 06 octobre 2020 - 15:08

« Merci frère pour cette belle méditation. Personnellement étant très sensible, rien que de rentrer dans une maison, je sens la paix qui y règne, je me sens heureuse et apaisée.
Vous parler de Lourdes, mon mari et mes deux fils qui sont hospitaliers depuis très longtemps, reviennent toujours de ce pèlerinage fatigué, mais très heureux d'avoir pu vite près des malades, ils mettent toujours une bonne semaine à reatterir si je peux m'exprimer ainsi.
Cette année ils ont donc vécu un grand manque et ont été très triste pour les malades qui attendent ce moment avec tant d'impatience. Mon plus jeune fils a donc décidé de descendre à Lourdes quelques jours avec une amie hospitaliere ils ont fait un petit message vidéo qu'ils ont envoyés sur le site de l'hospitalité de Metz pour partager ce qu'ils vivaient.
Bonne journée à tous et une grande pensée pour tous ceux qui souffrent
Blandine »

Répondre

BLANDINE - 06 octobre 2020 - 11:46

« Merci Blandine ,
votre témoignage fait chaud au coeur , dans un monde qui court court ,
Il faut parfois s'arrêter pour regarder les merveilles de Dieu .

»

fred - 06 octobre 2020 - 15:37

« Merci Partage pour cette belle méditation, et en plus, m'avoir rappeler le nom de Michel Quoist, qui m'a nourri de ses prières dans les années 70, je cherchais son nom depuis quelques années...je m'en vais le retrouver sur internet car je lui dois beaucoup... Kat »

Répondre

Kat - 06 octobre 2020 - 9:02

« Prière: Qui est l'autre ?
c'est celui que tu rencontres sur ta route.
Celui qui grandit, travaille, se réjouit ou pleure à côté de toi,
Celui qui aime ou qui hait à côté de toi,
Celui dont tu ne dis rien, dont tu ne penses rien,
parce que tu passes sans regarder et que tu ne l'as pas vu...

c'est celui avec qui tu collabores chaque jour
pour achever la création du monde.

c'est ton prochain,
celui que tu dois aimer de tout ton coeur,
de toutes tes forces,
de toute ton âme.

c'est celui qui te grandit,
c'est un cadeau d'amour du Christ.

c'est celui
par qui Dieu s'exprime,
par qui Dieu invite,
par qui Dieu enrichit,
par qui Dieu mesure notre amour...

...Par qui Dieu mesure notre amour.
Auteur: Michel Quoist.



»

Répondre

Partage - 06 octobre 2020 - 7:57

« Je n'ai jamais rien lu de Michel Quoist. J' apprécie énormément cette prière (merci à PARTAGE) qui me donne envie de le connaitre davantage.
»

Esperanza - 06 octobre 2020 - 20:06

« La première consigne que Jésus nous donne quand nous rentrons dans une maison, c’est de souhaiter la paix, clef qui rend capable d’accueillir la Bonne Nouvelle... quelle belle consigne !
Oui, la grâce de la paix est pour tous.
Forts de la paix du Christ, désirons cette paix contagieuse !

Merci frère Antoine »

Répondre

Elisabeth - 05 octobre 2020 - 20:36

« Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.

Je t'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu ta force et ta gloire.
Quel magnifique psaume , est portant je pense à Jésus ayant guéris
les lépreux , les autres ne sont pas revenus , une fois servi , salut .
Alors que souvent le samaritain , nous montre bien ce qu'est la charité ,
qui est vraiment rendre gloire à Dieu. Parfois nous sommes cette terre
aride altérée sans eau , puis cette voix qui crie dans le désert , mais qui
est malade ? ceux qui ne reviennent plus , et qui font la fête , dans leur
petite vie carrée. Il y a tant de dons , de talents , mais voilà qui se prends
pour Dieu , , avec Jésus , il n y a pas de mesure ,
juste de la miséricorde à donner recevoir , chaque jour est un jour à exister
en Dieu , puisqu'Il est amour et qu'Il croit tout , ainsi nous devons demander au Seigneur une pluie de bénédictions , pour arroser nos terre arides , altérées , et non pas donner des coups de bâton à la petite ânesse de Balaam qui croyait tout savoir et tout voir .
Cette maladie n'est point à la mort , mais pour la gloire de Dieu , fait pour bénir les béatitudes de Dieu , Le Baptême de l'Esprit , c'est Un seul évangile
aimer Dieu et son prochain , comme soi-même , paix contagieuse au ciel et sur la terre , Ma grâce te suffit ; ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse .Merci fr Antoine , Notre Dame de Lourdes , priez pour nous »

Répondre

fred - 05 octobre 2020 - 14:07

« Je retiens la paix contagieuse, je retiens ce titre car j'en ai besoin pour mon équilibre, ma sérénité ma relation avec Dieu, car il m'arrive de prier saint Julien pour que les eaux (les flots)s'élèvent et fracassent. la paix contagieuse, car elle apporte du baume au corps, et sans par cette paix, que tout se fasse dans le silence, la discipline, la conscience d'une harmonie salutaire, sachant à son rythme vaquant à ses occupations, priant, travaillant au champ, construisant, Saint Joseph est un exemple d'homme pacifique, silencieux, attaché à sa maisonnée, son épouse Marie, obéissant à une discipline divine un rythme de vie divin apportant salut, santé psychique émotionnelle, mentale physique à l'homme.
En cliquant sur "écouter la parole", j'ai aimé d'emblée le fond sonore qui est ce chemin qui mène vers la paix. Flûte ? Harpe ? Qu'est ce que c'est comme instrument ?
Quand il est dit dans la parole "rester dans cette maison, buvant et mangeant ce que l'on vous sert," cela signifie vivez de cette source salutaire, restez y plongez y faites en votre salut, la raison de vivre, on peut imaginer quelque chose de mystique, de numérique, d'électronique, des flux d'atomes divins qui régénèrent, des flux d'atome divins de cette paix, qui équilibrent, qui donnent des racines, qui donne de l'intelligence, qui donne la construction de l'homme sa construction sociale, intellectuelle, son édification son harmonie divine; des flux essence divine de l homme pour avoir un plan de vie femme.. »

Répondre

DANIELLE LONGCHAMPS - 05 octobre 2020 - 13:16

« Concernant "la petite musique", le frère Yves Habert a donné une indication :

" Bonjour, la "petite musique" ouvrant les textes bibliques vient des sœurs moniales dominicaines de Beaufort, en Bretagne. Ces introductions musicales ont été composées exprès. Vous aurez bientôt une présentation du monastère". »


frère Yves Habert

Voir : "Lumières dans la bible : le passage de la mer (ou la mer à boire). Méditation du 1er juin : question de Julia 3 juin : 9h 59.

Amicalement.





-
03 juin 2020 - 11:22 »

Esperanza - 06 octobre 2020 - 14:02

« Bonjour ,
Merci pour cet enseignement , on ne peut pas faire quelque chose sans la paix , que la paix du Christ vienne sur chaque personne qui la cherche 🙏🤝 »

Répondre

Armand - 05 octobre 2020 - 13:12

« Bonjour à tous,
Dans ce message tout est dit, Oui la paix intérieur se fera, par la méditation, se remettre en question, ouvrir le dialogue, faire des pas de pardons,
pour se libérer, et être l'ami du Seigneur »

KIEFFER S. - 07 octobre 2020 - 16:16

« "La paix apostolique". Merci beaucoup pour cette invitation à entrer dans la profondeur de notre vie : rejoindre l'intimité avec Jésus. Cela, avant même toute action, toute parole fusse-t-elle la plus douce ou la plus paisible, pour établir la communion entre les personnes et l'univers dans ce qu'il y a de réalisation du projet de Dieu. Cette Parole m'invite à la prière intérieure qui m'équilibre dans la vie de chaque instant. Elle est cette voix intérieure branchée dans l'Evangile qui devient la voie où je suis invitée à marcher concrètement dans la liberté de la réponse et des choix à faire.
Mais il y a des difficultés : la paix apostolique se construit ensemble. La diversité des personnes et des "options" sont difficiles dans le discernement collectif. Pour moi, c'est aussi autant d'occasions de me remettre avec confiance à la Vision mystérieuse du Projet de Dieu sur la marche l'Humanité.













»

Répondre

colette - 05 octobre 2020 - 8:47

-0:00