Parabole de l’ami importun

Luc 11, 5-10

Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.”
Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. »

Écouter le texte biblique

Dérangeons Dieu ! 

Le passage proposé ici pour notre méditation de ce jour fait partie de la réponse de Jésus à la demande des disciples sur la bonne façon de prier Dieu. Précédé par l’enseignement du Notre Père, il est suivi d’un encouragement à prier avec la confiance d’un enfant, celui que Jésus nomme notre « Père du Ciel » et qui, affirme-t-il, exauce toutes nos prières :

« Moi, je vous dis : demandez, on vous donnera… »

Quel contraste entre les comportements des hommes et celui de Dieu ! 

Être dérangé en pleine nuit, même par un ami, n’est pas a priori chose agréable, même si le service sera finalement rendu, malgré quelques bougonnements. Mais pour Dieu, quel que soit le moment, nul n’est importun. Au contraire, Jésus nous invite à le solliciter sans nous lasser : « demandez », « cherchez », « frappez » ! Il semble même qu’il n’attende que cela ! Dieu aime être dérangé ! Et peu importe que ce soit « à temps et à contretemps », car tel est son amour pour nous, ses amis – ou plutôt ses enfants -, que nous ne lui serons jamais importuns ! Alors, qu’attendons-nous pour frapper à sa porte ? Notre Dieu n’est pas comme celui dont se moque le prophète Élie : il n’est pas parti en voyage ni n’a besoin qu’on le réveille* ! 

Mais si c’était aussi lui, l’ami importun, qui voulait entrer chez nous ? « Voici que je me tiens à la porte, et je frappe », lit-on dans l’Apocalypse**. Le laisserons-nous derrière la porte, parce qu’aujourd’hui nous avons autre chose à faire que de lui donner du temps, alors que demain, comme par hasard, sa visite nous conviendrait bien mieux ? Ou parce que notre esprit s’est laissé enténébrer par les soucis quotidiens ? Si c’est le cas, il est temps de nous rappeler cette parole : « Éveille-toi, ô toi qui dors ! Lève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera ! »***.


* Premier livre des Rois 18, 25-28.
** Livre de l’Apocalypse 3, 20.
*** Lettre de Paul aux Éphésiens 5, 14.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez les dernières méditations du parcours biblique

Voir toutes les méditations

À vous la parole

13 commentaires

Rédiger un commentaire

« Nous avons ici différents thèmes. Le thème primordial, celui de l'amitié, ensuite, de l'audace, de l'hospitalité malgré soi, de la charité, de l'effacement, oubli de soi.
Il est question, d'un ... »

Lire la suite

LONGCHAMPS - 07 juillet 2022 - 19:40

« Faire pour les autres ce que l'on voudrait que l'on fasse pour nous !
Jésus l'a accompli , avec la foi qui déplace les montagnes .
Dieu ne se laisse pas déranger , il se donne tout simplement da... »

Lire la suite

fred - 07 juillet 2022 - 19:25

« "Entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Dieu".......Y a-t-il un protocole à suivre pour prier ? Apparemment, si l'on observe les recommandations et conseils donnés. Ceux-ci diffèrent se... »

Lire la suite

mahona - 07 juillet 2022 - 18:06

« C'est vrai qu'en tant qu'ami, on doit toujours être présent à n'importe quelle heure et pour Dieu encore bien plus.
Pour finir une petite anecdote, lorsque mes parents priaient tout le temps, je... »

Lire la suite

Blandine Chaudey - 07 juillet 2022 - 10:00

« Ce passage de l’Évangile selon Saint Luc (11, 5-10) constitue en lui-même un enseignement sur la prière. Tout d’abord, tout se passe durant la nuit, et la porte de l’ami est fermée. C’est ... »

Lire la suite

Yvette - 06 juillet 2022 - 20:51

« Amen merci ! »

Lire la suite

Armand - 06 juillet 2022 - 18:03

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre notre prédication sur internet ! Merci.

-0:00